Type de pari : le Pari avec handicap

Parfois, certains événements sportifs sont trop déséquilibrés pour qu’il existe une réelle incertitude sur son issue. Toutefois, il reste intéressant et possible de se livrer aux paris sportifs sur ce genre de rencontre, grâce au pari avec handicap.

Paris sportifs avec handicap : le principe

Concrètement, un pari avec handicap consiste à donner une avance à l’équipe ou au concurrent le plus désavantagé dans la rencontre.

Dans un match de football par exemple, cela signifie accorder un, voire deux buts d’avance à une équipe. Ces buts sont pris en compte dans le résultat final. Le pronostic est donc plus serré.

Exemple de pari handicap

Imaginons une rencontre Barça-Lyon, où l’avis général est que le Barça a, sur ce match particulier, toutes les chances de l’emporter.

Le match aura alors un handicap de 0:1, c’est-à-dire qu’un but d’avance est accordé à Lyon.

Ainsi, si Barcelone l’emporte 1 à 0, le résultat final considéré est 1 à 1, soit, un match nul.

Si son équipe l’emporte 2 à 0, le résultat final considéré est de 2 à 1, donc une victoire du Barça.

Si Lyon l’emporte 3 à 2, le résultat final est de 4 à 2, et reste donc une victoire du Real.

Variation : le handicap asiatique

Le handicap asiatique fonctionne exactement de la même manière, mais le handicap est exprimé sous forme de décimales ou de fraction, par exemple +0.5 ou -1.5, afin que tout match nul soit impossible.

Mais le handicap asiatique est interdit en France par l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL).

Cet article est également disponible pour ce(s) pays: frFrance